• Taille du texte
  • Contraste

Ethique et Conformité

 

 

Charte Ethique

Crédit Agricole Consumer Finance s’est doté d’une Charte Ethique commune à l’ensemble du Groupe, rendue publique en mai 2017, qui souligne nos valeurs de proximité, de responsabilité et de solidarité. Ce document qui engage Crédit Agricole Consumer Finance ainsi que toutes les entités du Groupe Crédit Agricole reprend les principes d’actions et de comportement à respecter vis-à-vis de nos clients et de l’ensemble de nos parties prenantes, les collaborateurs, les fournisseurs et prestataires, les représentants de l’Etat, les associations et ONG, les actionnaires et les investisseurs.


La Charte Ethique affirme nos engagements, notre identité et nos valeurs ainsi que nos principes d’action. Son objectif est de rendre plus visible les règles à respecter et d’essaimer une culture de conformité.

 

Charte Éthique

Code de Conduite

Notre Code de conduite vient mettre en pratique les engagements de la Charte Ethique qui est le socle de la conduite éthique et professionnelle à tenir par tous.


Le Code de conduite est pensé pour guider au quotidien chacune de nos actions, décisions et comportements. Il est le fruit d’une démarche collaborative menée avec les différents métiers de Crédit Agricole, et plus spécifiquement de Crédit Agricole Consumer Finance, et d’un processus de co-construction qui a mobilisé des experts de chacune de ses directions (Ressources humaines, Achats, Communication, Conformité, Juridique...). Vous y trouverez des exemples spécifiques des activités de Crédit Agricole Consumer Finance. Au-delà de l’application de l’ensemble des règles législatives, réglementaires et professionnelles qui régissent nos différentes activités, le Code de conduite traduit notre volonté de faire encore plus pour servir au mieux nos clients et l’ensemble de nos parties prenantes.

Code de conduite

Lanceur d'Alerte

Pour consolider son programme de prévention des comportements non éthiques, délictueux et criminels, le Groupe Crédit Agricole accompagne tout collaborateur de l’entreprise ainsi que tout prestataire externe et fournisseur souhaitant exercer son droit d'alerte afin de protéger les intérêts de l'entreprise.

Ces personnes ne pouvant déclarer des faits potentiels dans le cadre du processus de remontée d'un dysfonctionnement (peur de représailles, pression de la hiérarchie, hiérarchie impliquée, …) peuvent exercer leur droit d'alerte (dit aussi « whistleblowing ») via la plateforme BKMS® SYSTEMS.

Guide pratique à l'usage du lanceur d'alerte