• Taille du texte
  • Contraste
  • 30.07.2018
  • 5 min

« Logement et mode de vie 2018 en Allemagne » : les « Digital Natives » achètent leurs meubles autrement

Stuttgart, 24 juillet 2018 — La tendance est au changement : 85 % des Allemands comptent acheter de nouveaux meubles au cours des douze prochains mois. Leur principale source d’inspiration reste la visite d’un magasin d’ameublement. Toutefois, les jeunes acheteurs se tournent de plus en plus vers d’autres sources d’inspiration, blogs ou chaînes YouTube. C’est ce que montre une étude de Creditplus Bank intitulée « Wohnen und Leben 2018 » (« Logement et mode de vie 2018 en Allemagne »).

N’a-t-on jamais fini d’aménager son logement ? 85 % des Allemands comptent acheter de nouveaux meubles au cours de l’année à venir. Si c’est moins que l’an dernier (95 %), cela entraînera néanmoins un changement dans presque tous les logements du pays — appartement ou maison. Par ailleurs, les Allemands acceptent mieux l’idée de dépenser une somme un peu plus élevée : 35 % des personnes interrogées pensent débourser plus de 1 000 € alors qu’elles n’étaient que de 31 % en 2017.

Les blogs jouent un rôle important pour les personnes qui fondent un foyer

Si l’on ventile le comportement de consommation par tranches d’âge, on détecte les signes d’un changement radical : seuls 46 % des moins de 30 ans cherchent encore l’inspiration en flânant dans les magasins de meubles, tandis que parmi les 50 à 59 ans, ils sont 59 %, un chiffre beaucoup plus élevé. Pour 18 % des jeunes acheteurs, les médias en ligne tels que les blogs jouent un rôle important dans la prise de décision, tandis que dans le groupe composé d’individus plus âgés, ils ne sont pas plus d’1 % à consulter des blogs.

Jeunes acheteurs : de multiples sources d’inspiration

Les jeunes acheteurs sont également plus ouverts à d’autres influences. Ainsi, 30 % des sondés de moins de 30 ans se disent inspirés par l’aménagement d’intérieur de leurs amis, 18 % par leurs voyages à l’étranger, et 12 % par des lieux publics tels qu’hôtels ou restaurants — des chiffres bien supérieurs à la moyenne de la population.

Mais l’origine des idées d’aménagement n’est pas la seule à évoluer avec l’âge — il en va de même des souhaits d’achat concrets. En effet, les moins de 30 ans réalisent des investissements supérieurs à la moyenne dans la chambre à coucher et le salon, qui sont les pièces les plus importantes pour tous ceux en passe de fonder un foyer. Entre 30 et 40 ans en revanche, ce sont les dépenses destinées aux chambres d’enfants qui sont supérieures à la moyenne. Et après 40 ans, lorsque leur installation initiale est terminée depuis longtemps et qu’ils ont progressé dans leur carrière professionnelle, de plus en plus de personnes parmi les individus interrogés s’offrent une cuisine haut de gamme et apportent une touche de neuf à leur salon.

Découvrez toutes nos chaînes