Pour une meilleure expérience de navigation et bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités de ca-consumerfinance.com, nous vous conseillons d'utiliser le navigateur Edge.
  • Taille du texte
  • Contraste

Dans la presse : « Crédit Agricole Consumer Finance, leader de la mobilité verte »

Notre ambition de devenir le leader de la mobilité verte en Europe et notre volonté de rendre les véhicules verts plus accessibles ont retenu l'attention de la presse française ces derniers jours.

Dans Le Figaro, « Crédit Agricole a de grandes ambitions dans le financement automobile ». Le quotidien souligne la volonté de notre groupe d'être leader de la mobilité verte grâce au développement de solutions de location de courte et de longue durée. Il cite Stéphane Priami, directeur général de Crédit Agricole Consumer Finance, qui l'assure : « La location de longue durée sera une solution pour conduire un véhicule électrique ».

 

Ces solutions permettraient d’ailleurs de faciliter l’accès à l‘automobile pour les ménages les plus modestes. « Crédit Agricole se lance dans la bataille du véhicule vert à 100 euros par mois » titre Les Echos pour lequel cela montre que « les banques prennent date » dans le leasing bon marché. Un constat partagé par La Tribune en affirmant que « Crédit Agricole répond présent pour la LOA social ».

 

La mutation des offres vers des formules d'abonnement et de location et les opportunités représentées par notre partenariat avec Stellantis, avec la création d'une coentreprise dédiée à la LLD et la reprise à 100% de FCA Bank par Crédit Agricole Consumer Finance, traduisent, dans journalauto.com et autoactu.com, notre ambition de faire de l'automobile, un « axe majeur de notre développement ».

 

L'AFP note que notre objectif « qu'un véhicule financé sur deux d'ici à 2025 soit électrique ou hybride et que l'empreinte carbone des véhicules financés soit divisée par deux en 2030 par rapport à 2020 » est « plus atteignable que pour les concurrents » qui se sont lancés plus tôt et dont le stock de véhicules thermiques est plus important. Pour l'agence de presse, Crédit Agricole Consumer Finance pourra s'appuyer sur l'accord avec Stellantis pour atteindre ses objectifs.

 

À travers cette stratégie, Crédit Agricole Consumer Finance « entend accompagner les évolutions sociétales et en tirer parti » et « vise 112,5 milliards d'encours » en devenant « leader de la mobilité verte, en soutenant l'activité des caisses régionales de Crédit Agricole et en captant les opportunités liées aux nouveaux besoins de consommation », explique L'AGEFI.

 

Sur les nouveaux besoins de consommation, L'AGEFI précise, tout comme La Tribune, que Sofinco entend faire grimper sa part de marché dans le paiement fractionné dans un contexte très concurrentiel. Dans La Tribune, Stéphane Priami annonce que « nous visons 20 % de part de marché [en France] d'ici 2025, contre 15% actuellement ». Et le journal économique de rappeler en conclusion : « De fait, Sofinco est sur tous les grands appels d'offres ».

 

 

Découvrez toutes nos chaînes